Il y a un peu plus d’un an maintenant, l’équipe de Crusta-Fauna a été contacté par le rédacteur en chef d’un magazine aquariophile pour réaliser des articles sur les crustacés. Nous avons participé avec plaisir à cette aventure, et profité de cette tribune pour faire connaître ce monde relativement nouveau.

Crusta-Fauna

Crusta-Fauna

Un autre de nos contacts nous a demandé la même chose quelques mois plus tard pour son propre magazine.

Après discussion avec les deux parties, afin que tout soit bien clair pour tout le monde, nous avons donc écrit dans ces deux magazines.

Tout allait bien, il y avait même des projets « secrets » annoncés… Jusqu’à ce que le rédac’chef du second magazine rejoigne le premier, et là silence radio total. Deux numéros viennent de paraître sans qu’on nous contacte, sans un mail pour nous dire que la collaboration s’arrêtait là.

L’autre magazine est mort, ou presque, et les piges ne sont pas payées. (Ce n’est pas pour la somme que ça représente…)

Tout ceci est d’une malhonnêteté consommée, et m’irrite au plus haut point. Ces gens là, que nous avons rencontré, et leurs grands discours sur l’intégrité, l’honnêteté, le respect des auteurs… Je me marre, mais j’en ris jaune au final.

J’ai toujours eu la faiblesse de croire que les gens pouvaient respecter les autres, mais je me suis encore fait avoir, semble-t-il…

PS : vous remarquerez que je ne cite aucun nom, mais il n’est pas difficile de savoir de qui je parle pour autant que vous connaissiez un peu ce milieu… Je ne vais pas forcément me faire des amis, mais peut-être que ces gens là réfléchiront, et comprendrons leur erreur. On ne peut pas se permettre de se moquer impunément des autres.