Vous trouverez évidemment sur le Net une multitude de tutoriaux pour réaliser cette opération. Le but de cet article est de me servir de pense-bête et pourquoi pas d’aide simplifiée.

Mon Samsung Galaxy Note, sans surcouche opérateur, disposait de la version d’Android suivante :

Model name : Samsung Galaxy Note
Model number: GT-N7000
Firmware version: 2.3.6
Baseband version: N7000XXKK5
Kernel version: 2.6.35.7-N7000XXKKA-CL726566 root@DELL87 #2
Build number: GINGERBREAD.XXKKA

Après m’être enregistré pour pouvoir accéder aux liens et fichiers associées, je me suis basé sur le tutorial XDA suivant : [CF-Root 5.0] KJ1/4/6, KK1/9/A, KL1/3/7/8 – su+bb+CWM5.

L’information pertinente dispensée par mon smartphone est la version du kernel et en particulier les 5 caractères qui suivent le N7000 :

  • Kernel Version : 2.6.35.7-N7000XXKKA-CL726566

J’ai ensuite suivi les étapes suivantes :

  • Télécharger le fichier CF-Root disponible dans le quatrième post qui correspond à ma version de kernel : CF-Root-SGN_XX_AUT_KKA-v5.0-CWM5.zip
  • Télécharger le fichier InitialRootFlasher.zip disponible en bas du second post.

Ces deux fichiers récupérés, j’ai dézippé le second pour obtenir des scripts batch et une arborescence complète. J’ai ensuite extrait le fichier zImage du fichier CF-Root pour le placer dans le répertoire du même nom dans l’arborescence extraite du précédent.

  • Exécuter le script not-rooted-yet.bat, puisque mon Galaxy Note n’est pas encore rooté.
  • Suivre les instructions, mais globalement, il faut se contenter de valider.

Et voilà, à la fin du script, votre téléphone redémarre et est rooté ! Simple et efficace, n’est-ce pas ?

Vous découvrirez deux nouvelles applications installées :

  • CWM, ou ClockWorkMod qui vous permettra, entre autres choses, de mettre à jour votre kernel ou la totalité de la ROM avec des versions plus récentes.
  • SuperUser, qui gère les droits d’accès root des applications nécessitant un tel accès.

Une fois cette opération réalisée, je me suis empressé de réaliser un backup complet de mon appareil grâce à CWM. Puis j’ai controlé avec ConnectBot que je pouvais réaliser un ‘su‘ et donc que mon Galaxy Note était bien rooté.

J’ai ensuite installé CPU Tuner afin d’économiser un peu de batterie, après quelques réglages simples. Cependant l’application n’est pas pleinement fonctionnelle, certains gouverneurs et la gestion des fréquences n’étant pas pris en charge sur le Galaxy Note. Le bénéfice se fait néanmoins sentir dès la première journée d’utilisation !

Je testerai SetCPU dans quelques jours, pour voir si je peux jouer sur la fréquence des processeurs du smartphone.