Alors que SLYc, ami aquariophile et géocacheur de la GeoCacheTeam, me parlait d’une cache où il lui avait été nécessaire de décoder une énigme chiffrée en « Vigenère » (voir GC13AKM – Vestiges miniers), je n’avais jamais entendu ce mot. J’ai donc fait une rapide recherche sur Wikipédia pour arriver sur la page du « Chiffre de Vigenère« . On y apprend notamment, pour peu qu’on survole les pages liées que la paternité de cette méthode de chiffrement revient à Giovan Battista Bellaso.

tavola ad alfabeti reciproci semplici / Giovan Battista Bellaso

tavola ad alfabeti reciproci semplici / Giovan Battista Bellaso

Sur le ton de la plaisanterie, il me demande de réaliser une page web pour le décodage de ce type de chiffrement, comme j’ai déjà fait un convertisseur de coordonnées. Il est vrai qu’en pleine campagne ou en forêt, il n’est pas toujours facile de dessiner une table de conversion. Alors, c’est chose faite : Chiffre de Vigenère.